• LA MARTINIQUE

    Arrivée en MARTINIQUE le 18/12

    Nous avons déroulé les 28 miles en 3 heures et demie. Navigation sportive légèrement sur toilée dans les rafales. Un vent de 25 nœuds établi au près soit plus de 30 en réel apparent. Une mer creusée qui nous secoue pas mal et des vagues qui nous trempent malgré la capote.. Nous aurons d'ailleurs une très grosse vague que ATANUA enfourne allégrement et qui nous recouvre. Les marins LA MARTINIQUEsont trempés instantanément et de l'eau entre dans la cabine par le cockpit.

    LA MARTINIQUE

    L'accueil a l'arrivée dans la baie du MARIN (au sud ouest de l'ile de la Martinique) est conforme à nos craintes:

    -Personne à la VHF sur le canal 9 malgré un dizaine d'appesl (il est 13 heures et c'est encore la pose déjeuner)

    - après un appel sur le canal 16 où l'on nous fait remarquer que ce canal est réservé aux urgences et il nous renvoie sur le 9

    Bon je passe les détails de notre quête pour rester 4/5 jours  sur un ponton (cela a bien fait sourire le personne)l malgré notre besoin de petits travaux électriques sur le moteur. Mettez vous à l'ancre dans la baie et passez nous voir de temps en temps pour savoir  si une place se libère et surtout pas sur une bouée. Bonjour l'accueil !!!! Bonjour la France!!!

      LA MARTINIQUE

    Mais notre mauvaise humeur disparait lorsque nous retrouvons les amis de notre navigation sur l'amazone. Quatre bateaux sont dans la marina du Marin: DJANGO,AMANEI,FAROUEL et GWENILIG. Rien que de bons amis. MASKALI vient de partir vers la DOMINIQUE et il est question de le rejoindre pour Noel.

    nous faisons nos petites réparations et l'électricien qui vient a notre bord au mouillage a (peut être) résolu notre problème de propulseur. Pendant ce temps les réunions "apéro" se succèdent pour l'organisation du réveillon de Noel au ROSEAU la capitale de La DOMINIQUE.

    Les préparatifs vont bon train et il est vrai qu'il est agréable de faire les magasins comme en métropole. On retrouve des habitudes et le réapprovisionnement en est facilité. AH! de l'eau gazeuse et des yaourts frais. Nous irons jusqu'a retrouver nos habitudes en allant au LEADER PRICE comme à Colombes. Trop Fort!!!

    Départ demain 22 de la marina pour un mouillage forain dans l'anse de sainte ANNE pour regrouper les quatre bateaux avant de remonter vers le nord puis une halte à SAINT PIERRE et ensuite une courte navigation de 25 nautiques vers l'ile de la DOMINIQUE et la fête du réveillon de Noel pourra commencer

    LA MARTINIQUE

    Un petit moment de nostalgie commence à nous étreindre et pince le cœur en pensant au sapin de nos petits enfants. Peut être la dernier croyance au Père noël pour les quatre grands qui fêtent leur six ans. Nous pensons très fort a eux mais aussi à tous ceux que nous avons laisse dans la froidure de la métropole.

     


  • Commentaires

    1
    Virginie Dambrine
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 08:28

    Ah ah ! Adeptes de la confiture Bonne Tata ? (cf. Jean-Luc Lemoine si vous ne connaissez pas)

    Pour la froidure de la métropole, c'est raté : on en serait presqu'à supprimer carrément le chauffage. Par contre on est plutôt comme votre bâteau après la grosse vague : trempés ! Pas de sécheresse en vue pour cette année.

    On pense bien à vous : passez une belle année 2013 !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :