• De la COROGNE Vers VIGO

     

    Départ le 17 09 à 10 heures pour 135 NM soit environ 20 à 24 heures de mer. La météo est favorable pour les  17 et 18 septembre mais un coup de vent est prévu pour le 19/20 septembre ce qui nous laisse le temps d’arriver.

    Nous faisons un dernier coucou  à la tour d’HERCULE qui veille sur l’entrée de la baie (RIA de La COROGNE)

    Une journée et une nuit « cool » avec un vent moyen de 18 à 20 nœuds dans le dos.

    Cette descente vers VIGO nous a permis de déjeuner à table dans notre jardin marin qu’est le cockpit avec vue imprenable sur la mer. Itou le soir pour le diner malgré un couchér de soleil voilé. Nous constatons qu’il nous manque une lumière pour nos soupers au clair de lune.

    L’arrivée sur Vigo (à 6 heures du matin) encore dans la nuit, s’est bien déroulée malgré notre méconnaissance de l’approche par le nord en contournant les iles CIES du parc national des iles atlantiques de GALICE.

    la corogne vers vigo

    D'abord nous nous sommes mis à couple, et ensuite avons négocié un échange de bateau .Heureusement nous ne pourrons arriver à un arrangement avec le capitaine de cet immeuble des mers.

     

    Nous nous sommes décidés ensuite pour l’ancienne marina  du Real club Nautico de Vigo en plein centre de la vieille ville qui bénéficie d’un complexe avec SPA et autres agréments.

    Bien nous en pris, car l’accueil que l’on nous a réservé a été extrêmement  chaleureux, gentil et serviable. Comme si nous retrouvions des amis de longue date. Pour exemple lorsque nous avons expliqué qu’il était dommage de manquer d’éclairage pour nos « tête à tête » crépusculaires le capitaine a requis un de ses hommes pour nous conduire en voiture dans une marina de l’autre coté de la ville ou il savait que nous serions satisfaits dans notre quête. (Nota : le retour en voiture nous fut assuré avec le tour de ville en prime). La capitainerie de La ROCHELLE devrait faire un stage de remise à niveau pour l’accueil.

     Le tout (SPA, Piscine, salle de gym et le tennis) pour tous avec 29 euros par bateau ?... Une escale recommandable à tous les «  voileux ».la corogne vers vigo

    Dans notre navigation nous n'avons pas croisé de sirène. Dans notre tour de ville nous avons rétrouvé celle-ci au détour d'un carrefour. Elle symbolise la ville ainsi que l'olivier.(voir article prochain dans la rubrique "un peu de tourisme";

      

      

      

      

      

      

    Perspective de ballades en ville pour l’après midi de ce samedi et dimanche matin visite du vieux quartier de BOUZAS très animé avec bars à tapas. Nous vous raconterons cette virée dans un article sous la rubrique nouvelle intitulée « UN PEU DE TOURISME ».

    la corogne vers vigo

    Ce n'est pas la peine de faire comme Ullysse un long voyage ,pour retrouver les mêmes calvaires qu'au départ.

    Il est vrai que Galice et Bretagne sont des cousins Celtiques

      

      

      

      

    Départ programmé vers PORTO lundi 19/09 à l’aube en prévision d’une « NAV » d’une douzaine  d’heures afin d’arriver le soir à la tombée du jour.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Beauvois
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 14:46

    Cet air du large nous fait rêver, surtout les escales et l'accueil local que vous décrivez ; mais en peline mer combien de jours restez-vous loin de toute âme qui vive ? à part vos amis les dauphins.

    2
    Daniel Erder
    Dimanche 25 Septembre 2011 à 19:03

    Que manger vous en mer ,et qui fait la cuisine ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :