• De FERNANDO vers FORTALEZA

    En route pour le continent. Nous partons de mouillage de FERNANDO le 4 février après 5 jours consacrés à la détente et la visite l’archipel.

    Une navigation de 375 MN nous attend. Départ plein ouest avec un vent de sud est établi depuis plusieurs jours (nous avions déjà ce vent à notre arrivée à FERNANDO il y a presque une semaine.

      

    De FERNANDO vers FORTALEZADe FERNANDO vers FORTALEZA

      ATANUA par 3°49' S et 32°52' W

    De FERNANDO vers FORTALEZA

    De plus, un courant portant sur la fin de la navigation nous promet de beaux surfs dans la vague.

    De FERNANDO vers FORTALEZA

    Nous sommes largue les premières 24 h et ça déménage avec un vent de 20 à 22 nœuds réels. Nous tenons une moyenne de 8 nœuds, soit plus de 192 miles dans notre journée, c’est notre record.

    De FERNANDO vers FORTALEZA

    Le Bateau DJANGO MAYOSA Qui a fait route une journée à nos cotés 

    Nous souhaitons arriver de jour sur FORTALEZA et compte tenu de cette moyenne les 365 Mn seront largement avalés en moins de 43 heures. Cela nous fera arriver vers 1 heure en pleine nuit, ce qui compte tenu des nombreuses épaves qui jalonnent l’entrée, parait il ,n’est pas raisonnable.

    Comme le courant favorable nous pousse nous décidons au soir de notre deuxième nuit de réduire la voilure en prenant un premier ris. La nuit est tranquille sous cette allure.

    Au milieu de la matinée le vent prend une direction plus est et nous sommes presque vent arrière avec plus de 25 nœuds de vent réel soit environ 20 en vent apparent. Notre moyenne faiblit un peu vers 7.5 nœuds, ce qui est encore trop pour envisager une arrivée à l’aube au mouillage.

    Nous décidons d’affaler la grande voile et de ne naviguer que sous génois seul. Avec le courant nous surfons dans la vague à des vitesse instantanées de plus de 11 nœuds. ATANUA vibre de belle manière.

    Dommage pour le « fun » que nous n’ayons pas plus de toile car c’est vraiment de belles sensations.

    Nous arrivons sur la pointe de FORTALEZA vers 4 heures le matin ; le soleil est encore loin d’apparaitre sur l’horizon. Les premières  lueurs ne seront là que vers 5 heures 30 quand nous jetons l’ancre. Un peu de stress pour cette entrée mais tout c’est bien passé, même si nous avons frôlé un cargo non balisé au mouillage dans la rade.

    Nous aurons donc mis 47 heures pour parcourir les 365 MN, soit moins de temps que pour les 240MN entre JOAO PASSOA  et FERNANDO. Une belle moyenne de 7.7 nœuds malgré notre décision de réduire la voilure


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :